Les-retraites.com » Etre en retraite » PERP : découvrez le plan épargne de retraite populaire

PERP : découvrez le plan épargne de retraite populaire

Vous avez envie de profiter d’un revenu complémentaire, une fois arrivé à la retraite ? Dans ce cas, nous allons vous parler dans notre article du jour du PERP, le plan épargne retraite populaire.

PERP

En quoi il consiste ? pourquoi vous devriez vraiment y souscrire ? C’est ce que nous allons voir, dans la suite de notre article du jour.

LE PERP : on vous parle de son fonctionnement

Que vous ayez 20 ans, 30 ans ou 40 ans, vous avez tout à fait la possibilité d’ouvrir un PERP, un plan épargne retraite populaire. Et nous vous le conseillons d’autant plus, si votre tranche marginale d’imposition se trouve à 30% au moins. En effet, le PERP sera vraiment avantageux pour les personnes qui sont fortement imposées. Mais pas seulement. Si vous avez la possibilité de geler un capital pendant une durée plutôt longue, alors le plan épargne retraire populaire sera totalement conseillé.

C’est vrai, vous n’aurez pas la possibilité de toucher à votre capital, seulement une fois arrivé à la retraite. Le PERP, vous l’aurez compris, va vous permettre de vous créer un complément de retraite. Et lorsque l’on sait que les pensions sont de plus en plus maigres, vous avez tout intérêt à sauter le pas. Pourquoi vous devriez vraiment ouvrir un PERP ? C’est ce que nous allons voir, dans la suite de notre article.

PERP : arrivé à la retraire, vous pourrez toucher 20% de votre capital

C’est vrai, une fois arrivé à l’âge de la retraite, vous serez en mesure de toucher 20% du capital que vous aviez alors gelé sur votre PERP. Cependant, vous avez la possibilité de le débloquer entièrement, selon certaines conditions. Quelles sont-elles ? Premièrement, si votre conjoint décède, vous aurez la possibilité de toucher l’entièreté du capital. C’est également le cas, si vous êtes dans une situation de surendettement, ou si vos droits de chômage arrivent à leur terme.

Vous pourrez également débloquer votre PERP, si votre activité non salariée vient de cesser, pour cause de liquidation judiciaire. Il sera possible de toucher la totalité du capital de votre PERP, si vous êtes dans une situation d’invalidité de niveau 2 ou 3. Pour terminer, vous pourrez bénéficier du capital de votre plan épargne retraire populaire, si vous souhaitez investir dans votre première résidence principale.

Pas d’ISF pour le PERP

En effet, lorsque vous mettrez de l’argent sur votre PERP, celui-ci ne pourra pas être pris en compte pour déterminer votre patrimoine. De ce fait, en phase d’épargne, le PERP ne sera pas soumis à l’ISF, ce qui est une bonne chose pour vous.

Des inconvénients pour le PERP ?

Bien évidemment, il y a certain inconvénient qui font que le plan épargne retraite populaire n’est pas parfait.

Dans un premier temps, il n’est pas possible d’en bénéficier avant l’âge de la retraite, comme nous l’avons dit. Mais ce n’est pas tout. En effet, 80% du capital est soumis à une rente viagère, à moins de pouvoir bénéficier d’une situation exceptionnelle et de pouvoir le retirer immédiatement.

Les articles du blog :